Sentiment instinctif négatif au travail


Les chiffres fournis par Agilitas, fournisseur de services de ressources humaines, montrent que les jeunes Belges de moins de 34 ans, en particulier, souffrent d’un mauvais pressentiment. 58,5% d’entre eux se sentent mal au travail chaque mois. Cela représente 49,7% des 35-49 ans et 46% des plus de 50 ans.


Leen Martens, porte-parole d’Agilitas, constate un décalage entre les attentes des jeunes Belges et celles de nombreux employeurs en termes de tâches, mais aussi de personnalité et de culture d’entreprise.


Plus de la moitié (53,3%) se sont résignés à ce sentiment négatif.

73,1% ne prennent aucune mesure pour chercher un nouvel emploi.


Leen Martens conclut que de nombreux employés ne suivent pas leur instinct au travail. "Cependant, votre sentiment de bien-être dans votre travail joue un rôle important dans notre sentiment général de bonheur, d'où notre appel à davantage écouter votre instinct: les personnes qui font un choix fondé sur leur intuition sont beaucoup plus conscientes de la vie, utilisent vraiment leurs talents, apprendre plus, être plus productif et surtout plus heureux. "


Voici les 5 principales raisons d’un mauvais pressentiment au travail:

1. Je ne me sens pas apprécié: 14,3%

2. Délais serrés: 13% 3. Clients exigeants: 12,3% 4. Le trajet aller-retour est stressant: 11,8% 5. Mon équilibre travail-vie personnelle n'est pas équilibré: 11,6%


facebook-group-logo.png
Herentalsesteenweg 44
2275 Poederlee
BE 0806.062.377
Get social with us!
  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • LinkedIn Clean Grey
Feedback, vragen?

 

+32 476 63 27 83
info@assistantclub.be

​​​

© 2019 On Target