39 % des salariés belges ne sont pas encore prêts pour retourner au travail



Malgré la crise économique qui se profile, un peu plus d’un Belge sur cinq (22%) envisage de quitter son emploi en raison de la gestion par son entreprise de la pandémie de coronavirus, ressort-il mardi d’un sondage mené par la société de ressources humaines StepStone. « L’absence de mesures supplémentaires ou de communication a tendance à avoir un effet négatif sur la perception de l’entreprise par les employés », selon StepStone.


Malgré la crise économique qui se profile, un peu plus d’un Belge sur cinq (22%) envisage de quitter son emploi en raison de la gestion par son entreprise de la pandémie de coronavirus, ressort-il mardi d’un sondage mené par la société de ressources humaines StepStone. « L’absence de mesures supplémentaires ou de communication a tendance à avoir un effet négatif sur la perception de l’entreprise par les employés », selon StepStone.


Lire la suite sur Metrotime

Recente blogposts

Alles weergeven